« article précédent / article suivant »


fac – simulés à Pougues-les-Eaux
Janvier 2009

Intervention Brice Domingues


Le workshop collection public freehold fut un jeu d’emboitement complexe. Renaud Huberlant posa initialement comme contrainte que la réactivation par chaque étudiant de l’ÉSAAB d’un « énoncé libre de droits » de Weiner soit réalisé dans l’espace public puis médiatisé « in situ » dans le cadre de l’exposition au Centre d’art du Parc Saint Léger. Il s’agissait de revendiquer notre territoire de médiatisation culturelle du graphisme. Il s’agissait de se référer au questionnement mutimedia de la nature de l’œuvre qu’initia l’art conceptuel et qui mit le graphisme au centre de la scène artistique.
C’est donc dans ces deux temps qu’intervint le jeune graphiste marseillais Brice Domingues qui venait remplacer Renaud empêché par un accident. Brice qui donna encore un troisième temps à cette séquence
« multicouches ». Non seulement il aura encadré les étudiants dans la réalisation et la médiatisation de leur projet de réactivation, mais il a aussi proposé un dispositif intelligent et retors de médiation de l’ensemble de l’exposition.
Sa proposition consiste dans une édition documentant iconographiquement et textuellement les projets des étudiants des deux écoles bourguignonnes. Mais cet exemplaire unique, relié, donné en quelque sorte « ex situ » à la directrice du centre, Sandra Patron, est relayé « in situ » dans la salle d’exposition par une installation permettant à chaque visiteur de s’informer et de « performativement » se constituer son propre catalogue d’exposition. Par la collection d’une série de ce que Brice appelle des « fac-simulés » du catalogue original…